Rendez-vous au Brésil
48, rue Sainte-Anne
75002 PARIS
Tél. : 01.55.35.38.04
Fax : 01.42.61.21.64


» Pour nous contacter, cliquez ici

Tour opérateur 100% Brésil

Vols économiques, circuits personnalisés, guides Brésiliens francophones...

 

» cliquez ici


Salvador de Bahia doit son nom à l'explorateur Amerigo Vespucci, qui débarqua sur la baie un jour de la Toussaint le 1er novembre 1501 et lui donna le nom de « Sao Salvador da Baia de Todos os Santos ». (Sao Salvador Baie de Tous les Saints).

Les premiers colons de Salvador de Bahia sont arrivés en 1549 du Portugal avec le gouverneur Tomé de Souza qui amena avec lui des armes, des soldats, des prêtres, des paysans, des artisans, des bagnards et des prostituées.
Dans la même année, le gouverneur Tomé de Souza, la promulgua siège de l'administration coloniale et elle fut jusqu 'en 1763 la première capitale du Brésil (à partir de cette date Rio de Janeiro devint la seconde capitale du pays).
Dès leur arrivée les Portugais ont commencé l'exploitation de la canne à sucre qui a permis à la ville de prendre de l'envergure, jusqu'au XVIII siècle date à laquelle les plantations antillaises, plus rentables, ont fait baisser les prix, provoquant le déclin de l'industrie sucrière brésilienne.

Au XVIII siècle une diversification s'est effectuée pour
pallier au manque à gagner du sucre : implantation du tabac, du cacao, du coton et élevage des bovins.
Salvador de Bahia est divisée en deux parties.

Une ville haute et une ville basse (un peu comme Lisbonne) avec son magnifique ascenseur « Lacerda » (72 mètres de hauteur) qui relie les deux parties. C'est la ville brésilienne qui a su le mieux conserver son héritage africain, ses costumes, sa croyance, ses mythes. Ses habitants les « bahianais » sont extrêmement fiers de représenter la race noire du Brésil. En effet Salvador de Bahia est la ville la plus noire du pays.

C'est là où, à la demande des colons, des millions d'esclaves venus des différentes ethnies comme les bantous et soudanais ont débarqué à partir de 1559. Le Portugal a mis en place un commerce d'esclaves qui se révéla une exportation extrêmement juteuse pour le pays qui devint ainsi le premier négrier du monde.

Chaque plantation de canne à sucre avait le droit d'importer 120 esclaves africains par an au maximum. Ceci n'était pas vraiment suivi puisque, déjà à l'époque il y avait pas mal de trafic d'esclaves.
A Salvador de Bahia, vous ne serez pas surpris de reconnaître une musique à consonance africaine. Beaucoup d'artistes puisent leurs inspirations dans les rites religieux du candomblé (religion afro- brésilienne où pendant la cérémonie les hommes jouent des rythmes puissants sur leurs tambours tandis que les femmes, habillées avec leurs magnifiques robes blanches en dentelles, entrent en transe, but principal de la cérémonie) et dans les percussions tribales.

Que visiter à Salvador de Bahia ?

LA VILLE HAUTE

C'est le cour historique de la ville, c'est là où vous trouverez la plupart des monuments intéressants. Comme l'Eglise Sao Francisco, l'Eglise et le Couvent du Carmo, de superbes maisons coloniales, de ruelles pavées qui montent et qui descendent car Salvador de Bahia a été construite sur une chaîne de collines.

Le quartier du Pelourinho a été classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco en 1985. Le Pelourinho ou pilori c'était le poteau ou l'on attachait les esclaves pour les fouetter, les torturer, les exposer au public pour les ven,dre. Cette pratique était légale jusqu 'en 1835.
Le Brésil a aboli officiellement la traite des Noirs en 1831, sous l'impulsion de la Grande Bretagne. Cependant les esclaves furent achetés et vendus jusqu'en 1853. C'est la princesse Isabel, fille de l'empereur Dom Pedro II qui a proclamé l'abolition de l'esclavage en 1888.

Dom Pedro II, déclara lui- même préférer perdre sa couronne que de voir poursuivre l'esclavage !

Ce quartier est un joyau d'architecture coloniale qui a été presque entièrement restauré en 1993. Cette restauration a été possible grâce à l'acharnement des artistes noirs qui se sont battus pour sauvegarder leur quartier. Au début des années 1980, tous les dimanches soirs sur la Place du Largo do Pelourinho, des percussionnistes répétaient gratuitement en public. Le hasard a fait que le chanteur nord américain Paul Simon a fait appel aux percussionnistes d'Olodum et a ainsi contribué à ce que l'argent arrive à Salvador de Bahia pour la restauration des vieux bâtiments qui tombaient en ruine.


L'église et le Couvent do Carmo
Construit au XVI siècle, c'est l'un des plus grands monastères du Brésil de style rococo. Il a servi de quartier général aux portugais pendant l'invasion des hollandais. Ceux- ci ont conquis Salvador de Bahia en 1624. Grands navigateurs à l'époque ils ont voulu eux aussi s'approprier le Brésil, et ainsi profiter de l'exploitation du sucre. Un an après leur débarquement à Salvador de Bahia ils furent expulsés par les portugais après plusieurs affrontements sanglants. Malgré cette défaite les hollandais n'abandonnèrent pas leur désir de conquérir le Brésil.
En 1630, ils revirent et débarquèrent à Recife, où ils s'installèrent pendant vingt quatre ans. En 1654, portugais et espagnols s'unirent pour reconquérir la ville de Recife et cette fois- ci les hollandais durent renoncer au Brésil.

La Fundacao Casa de Jorge Amado

C'est dans l'ancienne salle de vente aux enchères que se trouve actuellement les ouvres littéraires de l'écrivain le plus célèbre du Brésil Jorge amado. C'est également une galerie d'expositions temporaires d'artistes régionaux. Ce musée est ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00 et le samedi de 10h00 à 18h00.

Le Museu Afro- Brésileiro
Ce bâtiment a été le premier collège jésuite fondé au Brésil. Il a été utilisé comme Hôpital, puis comme Faculté de Médecine. Aujourd'hui c'est un musée d'art africain. Musée ouvert du mardi au samedi de 9h00 à 17h00

La Catedral Basilica
C'est de loin le plus beau monument colonial, il fût construit entre 1657 et 1672. Les murs sont couverts de marbre de Lioz. Vous y trouverez de magnifiques commodes de jacaranda, arbre provenant des régions chaudes, de la famille des bignoniacées. Les treize autels et les cinq chapelles latérales sont sublimes. Le plafond est magnifique. La cathédrale est ouverte tous les jours de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.

Igreja Sao Francisco
L'intérieur de cette église est un peu surchargé, beaucoup d'or, beaucoup d'azuleijos aux murs représentant des scènes bibliques. On y trouve des drôles d'anges faisant des grimaces et avec de gros sexes. On raconte que les esclaves, obligés de construire une église pour leurs maîtres et obligés de suivre les messes à l'écart car ils ne devaient pas voir leurs maîtres, s'en sont donnés à cour joie pour la réalisation des anges. Ouverte du lundi au samedi de 07h30 à 11h30 et de 14h00 à 18h00.
Le dimanche de 07h00 à 12h00.

Igreja Sao Pedro dos Clérigos

Cette église n'ouvre ses portes que le dimanche matin pour la messe de 8h00 à 9h30. Bâtiment de style rococo, avec seulement deux tours comme beaucoup d'églises du XVIII, afin d'échapper à l'impôt frappant les monuments achevés. Un dicton dit qu'il existe à Salvador de Bahia 365 églises, une pour chaque jour de l'année, un jour pour chaque saint et un saint pour chaque fête !

Largo Tereza Batista
Tous les dimanches soirs les percussionnistes d'Olodum font leurs répétitions gratuites sur cette place. Evénements à ne pas manquer !! Attention aux pickpockets, prenez avec vous une photocopie de votre passeport et un peu d'argent. Mieux vaut être habillé simplement pour ne pas attirer les regards.

Le Palacio Rio Branco
Ce palais a été le fief de Tomé de Souza, le premier gouverneur du Brésil. Il a été construit en 1549 et rénové maintes fois. Il se trouve sur la place Tomé de Souza.

Elevador Lacerda Avant la construction de l'ascenseur on utilisait des esclaves et des mules pour acheminer les produits entre la ville haute et la ville basse. Cet ascenseur a été construit en 1868, les 85 mètres sont faits en moins de 15 secondes.

 

Tour opérateur spécialiste du Brésil :: votre maison à Rio :: Pousadas et Hôtels :: Circuit accompagné au Brésil :: Circuits à la carte :: Devis pour un voyage au Brésil ::
Promotion et voyage pas cher au Brésil
:: Le brésil à voir :: Tour opérator Brésil :: Les partenaires de rendez-vous au Brésil :: Réservez votre vol :: Découvrir Rio de Janeiro :: Ville de Sao Paulo :: La capitale Brasilia :: Mentions légales :: Contact :: Conditions générales